AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jazel ► maps that lead to you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZƩUS

avatar




animal

Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 93
Points : 233
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: jamie, adam, anaëe (prise)
LIENS:

MessageSujet: jazel ► maps that lead to you.   Dim 8 Fév - 14:17

maps that lead to you.

Cheveux roux, allure détachée, clope à la bouche. Quand est-ce que j'avais commencé à fumer ? Bien trop tôt. Parfois je regrettais mon adolescence, et tout ce que j'avais fait. Je regrettais de n'être jamais tombée amoureuse, comme dans les bouquins. Ces filles avaient l'air tellement heureuse, aux bras de leurs boutonneux, tandis que j'enfilais un sourire maquillé et alcoolisé pour montrer aux gens combien je ne regrettais rien de ce que je faisais. J'étais détruite du divorce de mes parents, puis du suicide de ma mère. J'avais donc tout plaqué pour Jersey. Mais ce que je regrettais le plus, c'était Jamie. Jamie, mon meilleur ami. Il était partout pour moi. Je l'aimais de manière inconditionnelle, et quand j'ai été obligé de partir, j'ai pleuré durant tout le trajet. Il était semblable à un père, un frère, un tout pour moi, et aujourd'hui, il me manquait cruellement. Comme tout les autres jours.

Une sonnerie m'arrache à ma rêverie. J'écrasais du bout de ma chaussure la cigarette déjà entamée et me mis en route vers mon casier. A peine entrée, je jetais un regard à tout ces gens qui se pressaient. Certains murmuraient à mon passage, d'autres se taisaient. J'appréciais la réputation que je m'étais faite ici, même si ce n'est pas moi, et ça ne le sera jamais. J'arrive à mon casier, cherche ce dont j'ai besoin et au moment de le refermer, je lève la tête vers l'autre bout du couloir. Mon cœur rate un battement et je fais tomber mon sac. « Jamie. » C'est Jamie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΛPΘLLΘΠ

avatar




animal


Date d'inscription : 06/02/2015
AGE : 25
Messages : 55
Points : 155
Localisation : Jersey
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: Disponible ♣ Azel-Alvin-.. ♣
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Mar 10 Fév - 17:58

Maps that lead to you.

Je suis dans le couloir, je me rends dans mon casier, en fait. Je prends les cahiers et livre dont j'ai besoin. Je ne suis pas encombré, juste deux livres et un cahier. En même temps, je n vais pas avoir beaucoup de cours aujourd'hui. Je me retourne et vois Kay qui me sourit. Mon frère, en gros. Aujourd'hui, je suis fier de le dire. Nous sommes deux ¨Prescott. Deux garçons. Deux frères. Oublions le demi, il ne sert à rien. Je n'ai pas encore vu Azel, je ne l'ai pas encore croisée, mais, je me dis que c'est tant mieux, je ne suis pas prêt. Sa lettre est toujours dans la poche de ma veste, elle y est toujours. C'est le seul et unique souvenir que j'ai d'elle et pourtant, à chaque fois, je pleure. Je referme mon casier et en le refermant, je croise le regard d'une jeune-fille, je n'y porte pas attention. Je me concentre sur mon frère. Ensuite, je revois le visage de cette fille. Au début, je n'y crois pas. Je jette un rapide regard vers cette fille, qui de son côté, semble me fixer. C'est elle. C'est bien elle. C'est ses cheveux, ses yeux, son visage. Je déglutis avant de regarder Kay.
- Je.. Je reviens. J'ai quelque chose d'important à régler. Ne m'attends pas.
Pourtant, je ne suis pas prêt. Je dois le faire, je peux le faire. Je fourre mes mains dans mes poches et ma main entre en contact avec le bout de papier. Je le prends et le sers dans ma main, avant de le ressortir. Je m'avance vers elle. La colère, la joie, la tristesse, le stresse m'envahissent. Bordel...
Je me trouve devant elle. Je ne la regarde pas. Je n'ai pas envie de pleurer, pas en public.
- Azel... Je.. C'est un plaisir de te revoir.
Je fixe mes mains, je mens. Je secoue la tête avant de la regarder dans les yeux. Les larmes montent, mais peu importe.
- Enfin, non. Je suis déçu. Je me suis senti abandonné. Tu sais ? Toutes ces années, j'ai essayé de te contacter, de contacter la fille que j'ai toujours soutenue et avec qui, je passais toutes mes journées. Je me suis senti seul, Azel. Je l'étais. Ce mot, c'est le seul souvenir que j'avais de toi. J'ai souffert et la seule chose qui était censée me réconforter me faisait chialer comme un gosse. Azel.. Je.. Pourquoi ? Pourquoi m'avoir fait ça ? Pourquoi m'avoir laissé ce putain de mot aussi ? Tu m'aimais apparemment.. Tu me l'as dit, ensuite, tu t'en envolée. Le pire, c'est que moi aussi, je t'aimais.. Et sache qu'après avoir dit tout ça, je vais m'en vouloir. Tu sais pourquoi ? Parce que ça t'aura fait mal et que je ne veux pas te faire mal, parce que je t'aime toujours tout simplement. Ça me tue, Blue. Ça me tue.
Je me tais. Je regrette. Je me rends compte que j'aurais dû me taire. Blue.. Voilà bien longtemps que je ne l'ai pas appelle comme ça. Je pleure. Elle m'a manquée. Oui, je l'aime, je l'aimerais toujours, bordel.. J'aime Azel. J'aime ma meilleure amie.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZƩUS

avatar




animal

Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 93
Points : 233
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: jamie, adam, anaëe (prise)
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Mer 11 Fév - 18:12

maps that lead to you.

Je n'hallucine pas, et suis sûre d'être totalement sobre. C'est bien mon meilleur ami. C'est Jamie Prescott. Depuis combien de temps ne l'ai-je pas revu ? Trop longtemps à mon goût. Je le fixe, mais au début, il ne semble pas faire attention à moi, mais plutôt à un garçon qui me fait dos, jusqu'à ce que son regard curieux se porte à nouveau sur moi. Et là, je lis dans ses yeux. Il m'a vu. Mon rythme cardiaque s'accélère. Si aujourd'hui, on m'avait dit que je reverrais Jamie, je n'y aurais pas cru. Et je n'y crois toujours pas. Je cligne des yeux, et il est toujours là. Son regard, ses yeux, ses bras réconfortants, tout ça. Tout ça est à Jersey, à seulement quelques mètres de moi, et pourtant, c'est comme si des kilomètres nous séparait.

Jamie s'approche. Je fais quelques pas de mon côté, et nous voilà désormais face à face. Un sourire gêné se dessine sur mon visage, tandis qu'il ne me regarde pas. Ou du moins, pas dans les yeux, et je sais pourquoi. Il m'en veut, Jamie m'en veut, et ça me fait mal au cœur. « Azel... Je.. C'est un plaisir de te revoir. » C'est un mensonge. Car il ne sourit pas. Au contraire, quelque chose scintille dans ses yeux. Je me mords la lèvre inférieure, cherchant quoi dire. Mais il me coupe dans mes pensées. « Enfin, non. Je suis déçu. Je me suis senti abandonné. Tu sais ? Toutes ces années, j'ai essayé de te contacter, de contacter la fille que j'ai toujours soutenue et avec qui, je passais toutes mes journées. Je me suis senti seul, Azel. Je l'étais. Ce mot, c'est le seul souvenir que j'avais de toi. J'ai souffert et la seule chose qui était censée me réconforter me faisait chialer comme un gosse. Azel.. Je.. Pourquoi ? Pourquoi m'avoir fait ça ? Pourquoi m'avoir laissé ce putain de mot aussi ? Tu m'aimais apparemment.. Tu me l'as dit, ensuite, tu t'en envolée. Le pire, c'est que moi aussi, je t'aimais.. Et sache qu'après avoir dit tout ça, je vais m'en vouloir. Tu sais pourquoi ? Parce que ça t'aura fait mal et que je ne veux pas te faire mal, parce que je t'aime toujours tout simplement. Ça me tue, Blue. Ça me tue. »

Ses paroles m'ont troublé. Et puis je vois qu'il pleure pour de bon cette fois. Instinctivement, je porte mes mains à ses joues et les lui caresse, ne pouvant chasser ce qu'il m'a dit. Jamie m'aime. Jamie m'en veux de l'avoir abandonné. J'ai fait souffrir Jamie. Pourtant, tout ce que j'arrive à dire, c'est « Chhhht, Jamie, Jamie... » je le regarde dans les yeux, comme pour y cherche quelque chose. Pourtant, je ne peux pas dire à Jamie que je l'aime en retour. J'ai trop peur de lui faire encore plus mal, que je me tais. « Je ... Je suis désolée. Désolée d'être partie, de m'être enfuie, de... de tout. » Je penche la tête sur le côté et le regarde toujours aussi intensément. Ces trois petits mots. Ces trois mots n'arrivent pas à franchir la barrière de mes lèvres. « Je voulais pas que tu t'inquiètes pour moi, mais je devais m'en aller à Jersey. Je pouvais pas rester à Bethel, et tu semblais heureux là-bas...  » En aucun cas je ne rappelle son je t'aime. Parce que je sais que tout ce que je touche se détruit, alors je crains trop la prochaine casse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΛPΘLLΘΠ

avatar




animal


Date d'inscription : 06/02/2015
AGE : 25
Messages : 55
Points : 155
Localisation : Jersey
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: Disponible ♣ Azel-Alvin-.. ♣
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Sam 14 Fév - 10:58

Maps that lead to you.

Me voilà en train de pleurer. Je ne peux me retenir, c'est trop. Trop d'émotion, trop de sentiments. J'en peux plus, pourquoi aujourd'hui, d'ailleurs ? Je sais que de repousser les choses n'arrangront rien mais ce que je sais, c'est que maintenant, elle est devant moi et que depuis des années, je ne l'ai pas revue. Je dois rester, je ne peux pas m'en aller comme un lâche et un abruti. Je sens ses mains sur mon visage, ce contact me fait relever les yeux. Je veux que tout cesse...
« Chhhht, Jamie, Jamie... »
Je ne peux pas me calmer, pas pour l'instant. Ses mains ne peuvent rien faire, plus maintenant. C'est trop tard, bordel. Je suis stupide, je n'aurais jamais dû venir ici, à Jersey. Cela me fait beaucoup trop de peine, c'est égal, en fait. À New-York, je pleurais de manque et aujourd'hui, je pleure parce que de la revoir me fait de la peine. Je n'aurais pas dû lui dire tout ça. J'aurais dû faire semblant de n'avoir rien vu et tracé mon chemin. J'essaye d'essuyer mes larmes du mieux que je peux, reculant les mains d'Azel. Je ne veux pas de ça maintenant, je veux juste des explications. Je ne me laisserais pas faire, je suis touché et je me suis senti abandonné, elle ne pourra rattraper son tir ainsi.
- Dé..Désolé.. Je m'excuse parce que je sais que j'ai été trop vite. Je n'ai pas été doux.. Pourtant, Azel mérite qu'on soit doux avec elle. J'ai foiré, mais tant pis, ce qui est fait est fait. « Je ... Je suis désolée. Désolée d'être partie, de m'être enfuie, de... de tout. »
Voilà qu'elle s'excuse à son tour. Cela ne me fait rien, ces paroles ne résolvent rien. Je hausse rapidement les sourcils et passe une dernière fois mes mains sur mon visage, je suis fort, je ne pleure pas. Ce serait montré ma faiblesse et les seuls personnes qui ont déjà vu ma tristesse, c'est Kay et Blue. « Je voulais pas que tu t'inquiètes pour moi, mais je devais m'en aller à Jersey. Je ne pouvais pas rester à Bethel, et tu semblais heureux là-bas... » Je ne peux secouer la tête, comment ? Comment j'aurais pu être heureux sans elle ? Elle n'a pas compris, je l'aime depuis toujours et le simple fait d'être loin d'elle me détruit intérieurement.
- N'as-tu donc pas compris ? Je ne peux plus être loin de toi, ça me détruit. Je ne peux pas être heureux sans toi, j'ai déménagé à Bethel pour toi et me voilà ici pour toi. C'est peut-être con mais bien réel. Dis-moi pourquoi, j'ai l'impression que de ton côté, ce n'est pas le cas ? Hm ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZƩUS

avatar




animal

Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 93
Points : 233
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: jamie, adam, anaëe (prise)
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Mer 18 Fév - 13:43

maps that lead to you.

Ses larmes me font mal au cœur. Jamais je n'ai vu pleurer Jamie par ma faute, et c'est un enfer de le voir ainsi, désarmé. Il me repousse sans violence, essuyant ses yeux seul. Je baisse la tête, confuse. Quelque chose s'est fendillé, ébranlant tout ce que j'avais bâti ici. Mon meilleur ami s'excuse avant moi « Dé..Désolé.. » et puis je parle. C'est tout ce que j'ai à faire, essayer de bander les plaies que j'ai causé. Mon départ, mon silence. Il s'essuie à nouveau le visage pour arrêter de pleurer. Je ne fais rien, craignant de le briser encore plus. J'ai peur de m'approcher et qu'il me rejette pour de bon, alors que tout ce qu'il veut, c'est que je l'aime en retour.

« N'as-tu donc pas compris ? Je ne peux plus être loin de toi, ça me détruit. Je ne peux pas être heureux sans toi, j'ai déménagé à Bethel pour toi et me voilà ici pour toi. C'est peut-être con mais bien réel. Dis-moi pourquoi, j'ai l'impression que de ton côté, ce n'est pas le cas ? Hm ? » Je me prends la réalité en pleine face. Je l'ai laissé tombé. Mais je n'avais pas le choix, c'est ce qu'il ne comprends. Je ne pouvais pas le trimballer à Jersey, il y avait son frère et sa famille à Bethel, tandis que je n'avais plus personne. Je secoue la tête. « J'ai souffert sans toi à Jersey, mais il fallait que je refasse ma vie loin de tout ça. Evidemment que tu m'as manqué, Jamie... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΛPΘLLΘΠ

avatar




animal


Date d'inscription : 06/02/2015
AGE : 25
Messages : 55
Points : 155
Localisation : Jersey
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: Disponible ♣ Azel-Alvin-.. ♣
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Jeu 5 Mar - 19:27

maps that lead to you.

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

J'essayais de comprendre. J'essayais de digérer. Je ne pouvais en vouloir à Azel, bien que je le faisais depuis tout ce temps, ça finirait par cesser un jour ou l'autre. J'abandonnerais et tout sera réglé bien qu'au fond, jamais tout cela ne sera effacé. Oh non, ça a duré bien trop longtemps pour que j'oublie. Toutes ces secondes, ces minutes, ces jours, ces semaines, ces mois et ces années sans elle ont laissé une trace. Une trace indélébile. C'est comme ça que je vois cette trace, voyez-vous, je me suis même fait une image de ça. Tellement que je m'ennuyais pendant son absence, j'imaginais, je pensais, mais je ne rêvais pas. Les rêves pour moi, ça n'excistai plus. Sans Azel, la vie était un trou noir, vide et étroit. Un trou dans lequel je ne me serais jamais aventuré et pourtant, j'ai été poussé là-dedans de force. Elle avait disparu. Pourtant, la lettre qu'elle m'avait laissée, toutes personnes l'auraient vu comme une lumière, une lampe torche avec laquelle, je me serais éclairé dans ce grand trou. Pour moi, elle ne l'était pas. Cette lettre m'avait fait souffrir, ce n'était en aucun cas une lumière. Au grand jamais, elle ne le sera. En la lisant chaque soir, je me faisais du mal, mais ce mal me rapellait Azel et tout ce dont je voulais, c'était me rappeller Azel. Ces conditions n'étaient pas faciles à vivre et pourtant, je le faisais. Je connais chaque mot de ce bout de papier, désormais. « J'ai souffert sans toi à Jersey, mais il fallait que je refasse ma vie loin de tout ça. Évidemment que tu m'as manqué, Jamie... » Quand Azel est partie à Bethel, je l'avais bien suivi, non ? Pourquoi pas une deuxième fois ? Je soupire, mais le sourire me monte aux lèvres en entendant ces dernières paroles. Suivi d'un petit rire, qui lui semble sans joie. D'un côté, j'étais convaincu, d'un autre, pas du tout. Qui sait, elle a recommencé sa vie. Elle a donc de nouveaux amis, de nouvelles fréquentations. Peut-être était-elle bien trop occupée avec ceux-ci pour se soucier de moi et de mon état ? Je ne voulais pas forcément croire à cette option-là. De plus, je savais qu'Azel avait un grand cœur, bien qu'elle se prétendait plus comme une garce, comme une reine si j'en croyais les paroles de certains. Je me foutais royalement de tout ce qu'ils disaient, je savais qu'Azel n'était pas comme ça. Azel était ma Blue et ma Blue ne pourrait se montrer ainsi. Je la connaissais mieux que qui conque, personne ne pourrait me contre-dire. On ne peut dire du mal de la blonde vénitienne qui se trouve aujourd'hui en face de moi, cette fille, au fond, c'est un ange. « Pourquoi pas un appel, un message ou autre chose, Azel ? Sais-tu combien de fois par jour j'ai essayé de t'appeler et d'entendre ta voix ne serait-ce qu'une dernière fois ? Non, tu ne sais pas. Je le sais. Pourquoi refaire ta vie ? Pourquoi la refaire sans moi surtout ? Pour moi, crois-moi, c'est impossible. Impossible. » Je regarde Azel dans les yeux, ce visage m'avait tellement manqué. « En tout cas, ravi de savoir que je t'aie manqué aussi. Au moins, ce sentiment-là est partagé. » J'étais peut-être dur, mais ne dit-on pas qu'on doit accepter la vérité en face et ne pas l'éviter ? J'avais mal, encore plus aujourd'hui. Je n'aurais pas dû m'exprimer ainsi, il me fallait du temps et apparemment, le temps était écoulé.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZƩUS

avatar




animal

Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 93
Points : 233
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: jamie, adam, anaëe (prise)
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Mer 25 Mar - 16:25

maps that lead to you.

Il m'en voulait. Il m'en voulait d'être partie sans lui, de ne pas l'avoir prévenu. Je lisais sa colère dans ses yeux, ses yeux que je connaissais depuis notre petite enfance, notre bac à sable commun. Car nous avions toujours été ensemble. Nous séparer, c'était impossible. Jamie sans Azel, c'était comme Azel et Jamie : une équation que personne ne pouvait comprendre. Plus fort que tout, les gens n'osaient pas nous défier. Il était quelqu'un de drôle et de gentil. Si... Jamie. Rien n'étais assez bon pour le qualifier. Et puis, surtout, il ne m'avait jamais repoussé, jamais fait de mal. Et j'avais tout gâché. J'avais tout gâché, j'avais depuis longtemps perdu pied, à divaguer après le divorce de mes parents. Ma famille avait volé en éclat, et tout les valeurs sur lesquelles je reposais étaient parties en fumée. J'étais, sensiblement parlant, une gamine à qui on a arraché ses rêves. Et puis, on me les as piétiné. Piétiné au point que j'ai sombré dans ses choses, considérées comme mauvaises. Alcool, drogue, sexe. Et hypocrisie. Je me suis crée un masque pour essayer d'atténuer mes souffrances. Mon innocence et ma naïveté ce sont envolées. Je suis devenue une garce. Et la seule personne qui ne m'avait jamais fait de mal, c'était Jamie. Et j'avais abandonné la seule personne qui m'aimait vraiment.

Un petit sourire se dessine sur son visage, suivi d'un espèce de ricanement. Une mèche de cheveux me tombe sur le visage, tandis qu'il recommence. « Pourquoi pas un appel, un message ou autre chose, Azel ? Sais-tu combien de fois par jour j'ai essayé de t'appeler et d'entendre ta voix ne serait-ce qu'une dernière fois ? Non, tu ne sais pas. Je le sais. Pourquoi refaire ta vie ? Pourquoi la refaire sans moi surtout ? Pour moi, crois-moi, c'est impossible. Impossible. » il me regarde, et je suis au bord de la rupture. Prête à m'effondrer. « En tout cas, ravi de savoir que je t'aie manqué aussi. Au moins, ce sentiment-là est partagé. » C'est de trop. Je lui attrape le bras et lui lâche, comme une bombe. « Je pouvais pas rester là-bas, Jamie, je pouvais plus ! J'y avais plus ma place, ma mère est morte, elle est morte dans notre maison, et c'est là que mes parents ce sont quittés, là-bas que j'ai tout foiré ! » des larmes d'une douleur trop longtemps enfouie me brouille la vue. « Elle s'est suicidée Jamie, comme ça. » Je mime une balle dans la tête, une overdose, tout ce qu'il veut comprendre du moment que c'est ce que je ressens. De la douleur. « Elle n'a même pas pensé à moi, c'était fini. Je suis rentrée, et puis, elle ne respirait plus. Et puis mon père m'a appelé. Je croyais que plus jamais je ne le reverrai. Et tu sais quoi ? Il m'a obligé à venir à Jersey. J'étais morte. Morte de l'intérieur. Je devais tout recommencer. Alors oui, je ne t'ai pas amené avec moi, encore. » Je le regarde dans les yeux, et remarque que ma main appuie sur son poignet. « Et tu sais, t'aurais du rester. Tu serais heureux, sans moi. Tu m'aurais finalement oublié comme les autres, et ça serait fini. » Ce que je ne lui dis pas, c'est que jamais je ne l'oublierais, moi. « Je t'aime vraiment, Jamie. Mais... mais c'était de trop. J'voulais pas être un boulet pour toi. Et puis je t'aurais tellement déçue, Jamie... » je soupire et le lâche. Déçu pour tout. Déçu de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΛPΘLLΘΠ

avatar




animal


Date d'inscription : 06/02/2015
AGE : 25
Messages : 55
Points : 155
Localisation : Jersey
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: Disponible ♣ Azel-Alvin-.. ♣
LIENS:

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   Mer 25 Mar - 21:05

maps that lead to you.

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

J'ai poussé trop loin, je sais. Je le vois à son visage, à sa façon d'agir. Putain Jamie, t'es vraiment trop con. Je me sentais bête, je voulais encore pleurer. Je l'ai peut-être touchée, peut-être qu'elle n'en peut plus. Je dois m'en aller, tout de suite. Je n'ai pas le droit de faire ça. Je n'ai pas le droit de débarquer devant elle et de lui dire tout ce que je lui ai dit. Je m'en veux maintenant, je veux m'excuser, mais une partie de moi me l'interdit. Si j'ai dit ça, c'est uniquement parce que s'est resté enfermé trop longtemps et que personne ne pouvait comprendre, mise à part Azel. C'est dur pour elle, mais pour moi aussi. Elle souffre et moi aussi. Enfin, je suppose qu'elle souffre... Je sais que ça devrait être le cas, mais qui sait ? Elle a peut-être trouvé un moyen de décompresser et à ce que j'entends, elle a une réputation ici : la garce que personne ne peut atteindre. Si seulement ils savaient... Si seulement ils savaient que cette fille-là, n'était pas Azel. Elle n'est pas comme ça et si tout le monde savaient ça, ils tomberaient tous de haut. Puis, cette fille en face de moi, elle a beaucoup vécu et eux ? Et bien, ils n'en savent rien, ils ne savent pas que derrière cette apparence de garce accomplie se cache une Azel avec un cœur énorme. Je sens qu'on attrape mon bras et qu'on le sert, je fronce les sourcils et la regarde faire. Est-elle en colère ? Bordel, j'ai mis Blue en colère. C'est ma faute, mes mots ont peut-être fait mal, trop mal. « Je pouvais pas rester là-bas, Jamie, je pouvais plus ! J'y avais plus ma place, ma mère est morte, elle est morte dans notre maison, et c'est là que mes parents se sont quittés, là-bas que j'ai tout foiré ! -..- Elle s'est suicidée Jamie, comme ça. » Je relève la tête vers elle, ses yeux, ses beaux yeux sont rouges et presque gonflés à cause des larmes, qui désormais, coulent sur sa joue. Mon premier reflex aurait été de sécher ces larmes, mais au moment même, je me disais qu'elle fallait qu'elle parle, qu'elle laisse échappée tout ce qu'elle avait à dire, à me dire. « Elle n'a même pas pensé à moi, c'était fini. Je suis rentrée, et puis, elle ne respirait plus. Et puis mon père m'a appelé. Je croyais que plus jamais je ne le reverrai. Et tu sais quoi ? Il m'a obligé à venir à Jersey. J'étais morte. Morte de l'intérieur. Je devais tout recommencer. Alors oui, je ne t'ai pas amené avec moi, encore. -...- Et tu sais, t'aurais du rester. Tu serais heureux, sans moi. Tu m'aurais finalement oublié comme les autres, et ça serait fini. -...- Je t'aime vraiment, Jamie. Mais... mais c'était de trop. J'voulais pas être un boulet pour toi. Et puis je t'aurais tellement déçue, Jamie... » Je prends en compte toute parole dite. Je secoue la tête, les larmes me montent encore une fois. Je la sens serrer mon poignet de plus en plus fort à chaque fois qu'elle prononçait un mot. Jusqu'à ce qu'elle me lâche, je pose mon regard dans le sien. Je ne sais pas quoi faire, la prendre dans mes bras ? La réconforter ? Lui répondre et la réconforter en la serrant dans mes bras ? J'étais confus et je savais que dans sa tête, maintenant, ça n'allait plus. Elle devait se dire des choses horribles. « Azel... Blue.. Je.. Je vais pas te dire que je comprends, je ne l'ai pas vécu, mais je me doute que ça a dû être très dur pour toi. Cette maison, ta maison, c'est normal. Moi aussi, je n'aurais pas pu y rester, tu sais... Je m'en veux de t'avoir dit tout ça, je ne savais pas que tu avais été obligée, je.. Le manque que je ressentais me rongeait et je n'ai pensé qu'à moi, je ne me suis pas dit que toi aussi, tu souffrais et encore plus que moi. Je ne pense pas que j'aurais dû rester là-bas, j'peux pas être heureux sans ma Blue. Tu sais Azel sans Jamie et Jamie sans Azel c'est impossible. Et ne te dis pas que je t'aurais oublié, non. Tu sais pourquoi ? Parce que jour comme nuit, tu hantais mes pensées, alors crois-moi, je ne suis pas prêt à t'oublier, loin de là. Tu risques de m'avoir derrière toi aussi longtemps que nous vivrons, sois-en certaines, ma chère. » Je fis une pause, j'avais un petit sourire, un sourire qui devait avoir comme effet de la réconforter en attendant.« Tu ne seras jamais un boulet pour moi, Blue... J'ai été déçu, mais c'est finit, j'pourrais plus l'être. Non, t'as traversé tout ça et t'es toujours là, debout à faire face à la vie. Pour moi, c'est beaucoup, tu n'es pas prête à me décevoir, Blue.» Je la regardais un moment, avant de la prendre dans mes bras. Je n'avais pas su résister. Elle était mal et malgré ces quelques années, au fond de moi, j'étais resté son meilleur ami. Celui qui était là quand ça n'allait pas, ce Jamie là pourrait refaire surface, qui sait ? « Et au fait, moi aussi, je t'aime vraiment.» Lui avais-je soufflé à l'oreille en souriant faiblement  avant de la serrer fort. Bordel, ça m'avait manqué, elle m'avait manquée.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





animal
woods

MessageSujet: Re: jazel ► maps that lead to you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

jazel ► maps that lead to you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let Love Lead The Way [PV]
» Un bon suicide lead ?
» Les Maps.
» Meilleurs Lead
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCKY ONES :: UNIVERSITY :: HALL & LOCKERS-