AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vampire smile ◇ kyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: vampire smile ◇ kyler   Mer 25 Fév - 18:26

She's just another girl
we'll be the broken lovers with the poison cup and we'll draw in breaths like we don't have air, oh God look at me, don't you ever care that I'm dying in the cupboard underneath the stairs, steps stamp on above my head. baby you're cruel to me but you see I love it when you make me plead, I want a scar that looks just like you, 'till then I gotta learn to be a wiser fool. baby you need to leave and I know you know, that's why you keep ignoring me because if you don't, gonna run me down, let myself go



Le son de la voix s'adressant à lui ne parvint pas tout de suite aux oreilles de Kaïss qui, plongé dans la lecture d'un stupide article sur internet, ne prêtait pas la moindre attention au reste. Des claquements de doigts à côté de son oreille lui firent tourner la tête et apercevoir son assistante. « Hey, tu m'écoutes au moins ? », lâcha-t-elle avec un air de reproches qu'il ne releva pas. « Quoi ? Oh, non... J'avais oublié que t'étais là. » Il reporta son attention sur l'écran et sentit qu'elle s'appuyait au dossier de son siège pour lire par dessus son épaule. Il détestait cela mais ne dit mot. « Le coup de foudre, ou que sais-je, mais il s'est indéniablement produit quelque chose », lut-elle à voix haute, ce qui eu le don d'énerver le jeune homme. Il ferma la page et éteignit l'ordinateur. « J'avais pas fini ! La suite disait quoi ? » Un soupir lui répondit. Ʃris, cette stupide Gossip Girl à la noix, lui tapait d'ors et déjà sur le système. S'il avait su qui c'était... Le pire n'était autre que le fait qu'elle ait raison. Totalement, horriblement, détestablement raison. Il était amoureux de Skyler, elle avait beau être insupportable, incompréhensible et barge, il l'aimait. Tout en sachant pertinemment que c'était en vain, que jamais rien ne tournerait rond dans leur relation. Finalement, qu'étaient-ils l'un pour l'autre ? Même pas des sex friends, même pas des amis, rien... Il avait cru que ce serait plus simple en ne la revoyant pas. Stupide tentative vouée à l'échec, surtout s'il se mettait à lire des articles débiles au sujet d'une relation inexistante. Kyler, cela ne voulait rien dire... « J'ai fini pour aujourd'hui, rentre chez toi, on s'voit demain », grogna-t-il sans regarder son interlocutrice, plongé dans la contemplation de l'oeuvre qu'il avait achevée aujourd'hui même. Il devait être dix heures du soir mais son assistante avait refusé de partir avant lui, comme si leurs conversations étaient à ce point intéressante. En ce moment, son travail consistait surtout à le regarder travailler et il ne lui demandait pas rester, elle "en avait envie". Au moins une personne. « C'est à cause de cette fille ? » Un vague sourire étira les lèvres de Kay qui, pivotant vers elle, haussa les épaules. « C'est parce que j'ai fini. T'en fais pas, je rentre aussi. » Il prit sa veste en l'enfila, puis tendit la sienne à la jeune femme.

« C'est qui ? » L'Olympien serra les dents et fit mine de ne pas avoir entendu. Autant il l'appréciait assez, ou tout du moins ne trouvait pas grand chose à redire, autant sa détermination doublée de sa curiosité avaient le don de l'exaspérer de temps à autre. Vivement qu'ils arrivent devant chez elle, qu'il puisse retrouver son chez-lui et boire devant la télé... Alors qu'il accélérait sans même s'en rendre compte, son regard tomba sur une silhouette connue et perdit soudain de son éclat. Il jeta un regard à son assistante et lui fit un signe de la main avant de traverser en courant. Une fois sur le trottoir opposé, il l'avait déjà oubliée. Son regard était porté sur Skyler qui, pas le moins du monde discrète à cause du vacarme de ses talons trop hauts mêlé à celui de ses éclats de rire forcés, ne remarqua pas qu'il... eh bien qu'il la suivait. Lorsqu'il en prit conscience, il en s'arrêta qu'un quart de seconde puis reparti. Il aurait aussi très bien pu attendre et la retrouver là où elle allait, sachant que ce ne pouvait être qu'au Mimosa Bar, mais qu'est-ce que ça pouvait bien faire ? Oui, il était un psychopathe suivant la fille qui l'ignorait comme s'il ne s'était jamais rien passé, et puis quoi ? Le fait qu'il allait se ramasser ne regardait que lui...

Son regard scruta la salle et
« Fais chier... » fut la première chose que Kaïss dit en arrivant au Mimosa. Skyler était effectivement là, mais elle n'était plus accompagnée de ses amies. Elle dansait -en quelques sortes, car on aurait également pu appeler ça se frotter- avec -ou contre- un... je vous laisse imaginer ce que Kay pensait de ce type. Quoi qu'il en soit, il n'était pas ravi. Mais alors qu'il aurait pu rentrer chez lui et s'abrutir devant un quelconque feuilleton à la con, il décida de rester. Ou plutôt, ne parvint à tourner les talons. Contredisant son cerveau, il descendit les marches quatre à quatre, se fraya un passage à travers la foule peuplant la boîte et s'installa au bar. Il commença à boire. Jetant de trop fréquents coups d'oeil à Sky. Persuadé qu'elle l'avait vu. Mais immobile, se saoulant doucement en cultivant sa haine pour le partenaire de SA Sky. Oui, la sienne, et ce depuis le premier jour. Il s'en était voulu de l'avoir repoussée mais, aujourd'hui, il avait conscience que même sans cela ils en seraient au même point. Peut-être auraient-ils passé la nuit ensemble, mais sans plus. Parce qu'elle n'avait ni besoin ni envie de se casser, d'appartenir à quelqu'un... Ce qu'elle ne savait pas encore, c'était qu'elle n'avait pas le choix. Il l'aurait.





made by pandora.







_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: vampire smile ◇ kyler   Jeu 26 Fév - 16:17


 
Vampire Smile.
 
Tell me none of your longings, I don't need them or you. And leave me none of your wisdom, I don't need your lies or your truths

 
Plus le temps passait, plus tu te demandais ce que tu foutais à l'université. Tu avais été stupide de croire que tu aurais pu continuer tes études de cinéma comme si de rien n'était, alors que tu n'étais même plus capable de rester concentrer plus de dix minutes tant tes idées noires te prenaient la tête. Le seul point positif à la JIU, c'était les jeunes fêtards que tu pouvais retrouver hors du campus toute la semaine pour boire un coup, et plus si affinités. Tu mourrais d'envie de tout arrêter, mais tu avais l'impression de tenir bon en essayant de faire quelque chose de ta vie… En pensant à tout cela, tu avais la gorge nouée et tes nausées te reprenaient. Tu  n’avais cessé de te torturer aujourd’hui –encore plus que d’habitude, et il fallait absolument que tu te changes les idées pour ne pas faire de conneries. Une soirée en bonne compagnie allait te permettre de boire et de flirter : exactement ce dont tu avais besoin. Tu attrapais ta veste en cuir pour ensuite quitter le dortoir sans saluer personne. Robe légère, hauts talons, rouge à lèvre pétant sur tes lèvres fines et les cheveux à la wild, ou ta tenue favorite pour sortir. En temps normal, tu n’avais pas besoin d’une tenue légère pour la jouer provoc’, ton comportement était largement suffisant… mais la nuit, c’était différent. Sur le chemin du Mimosa Bar, tu croisais quelques têtes connues, et tu finissais la route avec elles en riant aux éclats, te foutant de la gueule des gens au passage. On ne change pas les bonnes habitudes.  

Une fois arrivée, tu te posais un court instant au bar pour avaler d’un trait quelques shots de vodka sans même sourciller.  Tu sentais l’alcool te réchauffer doucement, et un sourire étira tes lèvres trop maquillées.  Tu ignorais tout le monde, même les beaux jeunes hommes qui passaient à côté de toi, trop occupée à te mettre dans de bonnes conditions pour passer une soirée agréable sans te poser de questions et sans penser à ce qui te bouffe. Alors que tu posais violemment ton dernier shot sur le comptoir, Mr Brightside se fit entendre et un frisson parcouru ton corps tout entier. T’étais prête à t’amuser, plus de doute. Tu te dirigeais sur la piste pour danser de manière suggestive, sans calculer les autres. Tu étais dans ton monde, la musique couvrait tous les bruits, toutes les voix autour de toi. Tu te retournais en sentant des mains se poser sur tes hanches, et tu souriais à un mec que tu connaissais très bien… Par contre, son prénom, tu ne t’en souvenais plus. Faut dire que vous ne passiez pas votre temps à parler. Tu dansais donc avec lui, l’aguichant comme tu savais si bien le faire et c’est là que quelqu’un attira ton attention. Un homme, tout seul, installé au bar, qui regardait dans ta direction un peu trop souvent. Tu le fixais tout en dansant, ignorant ton partenaire, pour croiser son regard et essayer de le reconnaitre. Au bout de quelques secondes, tu fronçais les sourcils en reconnaissant Kaïss. Ouais, Kaïss, celui qui avait osé te repousser en plein baiser.  Tu ne voulais plus entendre parler de lui, détestant te faire jeter de la sorte, en public qui plus est. Puis ta rancune envers Kaïss ne s’était pas calmée lorsque cette connasse de gossip, Eris, ou une connerie dans le genre, avait trouvé bon d’en parler dans son article. Comment se faire encore plus ridiculiser, et passer pour une conne devant un max de monde. « Il s'est indéniablement produit quelque chose. le fait que Skyler ait fini par l'embrasser le prouve assez bien », rien qu’en repensant à cette phrase de l’article, tu avais envie d’aller le gifler et de traquer cette Eris pour lui faire bouffer son ordinateur et lui refaire le portrait. Voyant que Kaïss t’observais, tu fis un petit sourire avant de reporter ton attention sur ton partenaire, pour l’embrasser  langoureusement sous le nez du beau brun, avant de recommencer à danser en lui tournant le dos pour te déhancher fièrement.  


 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: vampire smile ◇ kyler   Dim 22 Mar - 11:32

She's just another girl
we'll be the broken lovers with the poison cup and we'll draw in breaths like we don't have air, oh God look at me, don't you ever care that I'm dying in the cupboard underneath the stairs, steps stamp on above my head. baby you're cruel to me but you see I love it when you make me plead, I want a scar that looks just like you, 'till then I gotta learn to be a wiser fool. baby you need to leave and I know you know, that's why you keep ignoring me because if you don't, gonna run me down, let myself go



Kaïss n'était pas le genre de gars qui s'attache et ne peut plus se passer des autres. Il n'était pas romantique ou sentimental, ni même amical. Mais, là, c'était différent. Peut-être n'étais-ce qu'une question de fierté, ou de défi à relever, mais peu importait. Tout ce qu'il savait c'est qu'il ne voulait pas d'une autre fille. Elle n'était pas exceptionnelle, c'est vrai, elle était pire que casse burnes et, pourtant, c'était elle et personne d'autre. Sans doute était-il mieux seul et serait-elle une mauvaise compagnie s'il parvenait à ses fins, mais il s'en foutait. Elle n'était pas juste une énième nana croisée dans un bar un soir où il était bourré, c'était plus compliqué. En effet, il s'était passé quelque chose... Pas le coup de foudre, il faut arrêter, ça n'existe pas ! Ou, du moins, Kay n'y croyait pas. Ce à quoi il croyait, par contre, c'était à ses chances. Il la voulait, alors pourquoi ne pourrait-il l'avoir ? Réflexion pire que puérile, et alors ? Son regard croisé celui de Skyler, qui se déhancha de plus belle contre un parfait inconnu, lui étant sans doute aussi peu familier qu'il l'était au Dimitrov. La voyant lui tourner le dos, comme s'il n'existait pas, comme si rien ne s'était passé, comme... Non, il ne le supporta pas. Oui, le fait qu'elle embrasse ce mec ne lui avait pas fait grand chose, mais qu'elle l'ignore, lui... C'est qu'il était susceptible. Il se leva presque d'un bond. Sa main se posa instamment sur l'épaule du danseur et son regard sombre fusilla le sien en le croisant. « Casse toi », lança-t-il d'un ton sans appelle. Pour n'obtenir aucune réponse. « Putain t'es sourd ou quoi ? » L'interpellé pivota, croyant sans doute impressionné le jeune homme. Raté, Kay était plus grand. « Toi, casse toi. Tu vois pas que j'suis occupé ? » Kaïss serra les poings et tenta de se calmer. Il passa une main dans ses cheveux puis, sans crier gare, décocha une droite à ce type. « J'ai dit: casse toi. » Tel un toréador face à un taureau un peu lourdaud, Kay évita sans le moindre mal la violente réplique de son adversaire. Désormais ennemi numéro un, tout cela à cause de cette fille. Il se félicita d'être sportif et rapide, ce qui lui évita de se fatiguer avec un mec qui ne le méritait absolument pas. Bon, il ne méritait pas non plus de se faire ridiculiser ou tabasser, il n'avait pas fait grand chose, mais à cause de Skyler se fut à peu près le cas. Lorsqu'il eut fini de le faire tourner en bourrique, le bulgare attrapa le mec par les épaules et lui donna un coup de genou dans le ventre. Plié en deux, il ne répliqua pas, et Kaïss ne s'en occupa plus, se contentant de lui donner une tape presque amicale sur l'épaule.

L'attention du jeune sculpteur de reporta sur Skyler, qui n'avait pas bougé d'un poil et ne semblait pas très émue par la situation. Prévisible. Il ne dit rien, se rapprochant jusqu'à être à une quinzaine de centimètres d'elle. La musique lui vrillait les tympans, l’empêchant de réfléchir correctement. A moins que ce ne soit les effets de l'alcool, ou encore le fait que son regard ne décrochait pas des lèvres trop rouges de l'étudiante. « Tu me fais chier Sky... », souffla-t-il en passant une main dans ses cheveux. A vrai dire, elle le rendait dingue, et il ne savait même pas ce qu'il lui trouvait. Il ne savait pas non plus pourquoi il était planté là à chercher quoi dire. Pourquoi devait-il lui parler, et de quoi ? Elle s'en foutait pas mal de ce qu'il avait à dire, il le savait. Il cessa de se mordiller nerveusement la lèvre inférieure en prenant conscience qu'il saignait et, une fois le goût métallique ayant quitté ses papilles, reprit: « Ok je ne sais pas ce que je veux, mais il me semble qu'on est deux dans ce cas. Je... Y'a un truc, ok ? Je sais pas quoi, j'm'en fous, mais ne te fais pas passer pour plus conne que tu ne l'es en me contredisant. »






made by pandora.







_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





animal
woods

MessageSujet: Re: vampire smile ◇ kyler   

Revenir en haut Aller en bas
 

vampire smile ◇ kyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCKY ONES :: JERSEY LIFE :: DAILY PLACES :: THE MIMOSA BAR-