AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Ven 2 Jan - 23:43

skyler anya mikhaïlov
feat. kristen stewart

   
survolez l'image
derrière l'écran

   pseudo: HIMR  .
prénom: ça sert à rien, tu peux m'appeler "ta reine", ça suffira  .
 âge: 19 ans (ça fiche un coup de vieux  ).
où as-tu connu le forum: c'est mon bébé wsh, pour ça qu'il est trop beau    .
ton avis: si LO était une personne, il ferait partie de mon top 5 des mecs que je démonte  .
fréquence de connexion: everyday.
double compte: andy martens, la plus belle  .
perso inventé ou scénario?: inventé, trop d'idées dans ma caboche  .
autres: c'est pas faux. (comprendra qui pourra).
crédit avatar: class whore.
introducing me

nom(s): mikhaïlov. prénom(s): elle déteste son prénom anya, elle s'est donc toujours fait appeler par son second prénom skyler. surnom(s): principalement sky, ou conasse, mais ça dépend du point de vue. date et lieu de naissance: 10 Décembre 1990 à Moscou. études/métier: écrire ici. qualités: déconneuse, téméraire, observatrice, franche, charmeuse, accessible, bonne vivante. défauts: bagarreuse, distraite, provocatrice, volage, je-m'en-foutiste, gaffeuse. sexualité: plus ou moins hétéro. statut civil: young, wild and FREE. anecdote: uc. avatar: kristen stewart.

   
elle souffre d'hypertension ✵ son père travaillait au gouvernement russe et était ami avec le président ✵ sa mère était une danseuse étoile, devenue mentalement instable ✵ elle a tué son père à l'âge de huit ans, en voulant défendre sa mère qui se faisait battre, et celle-ci s'est fait accuser pour sauver sa fille ✵ elle a vécu chez sa grand-mère, avec son petit frère autiste Roman jusqu'à l'âge de seize ans ✵ elle a toujours fait passer son frère avant tout le reste, et s'est ruinée la santé en s'occupant de tout lorsqu'elle vivait chez sa grand-mère ✵ sa mère, devenue folle, a attaqué sa fille alors qu'elle lui rendait visite et a demandé à ne plus jamais la revoir ✵ au décès d'Irina, sa grand-mère, Roman et Sky ont été adoptés par les Tkatchenko ✵ elle n'a jamais été proche d'eux, mais a tout de même été polie et reconnaissante ✵ lorsqu'elle avait 22 ans, son petit frère a fugué alors que son "frère" adoptif Nikolaï le surveillait, et quelques jours plus tard, il a été retrouvé noyé, non loin de chez les Tkatchenko ✵ elle est partie après avoir insulté Nikolaï et laissé un mot aux parents ✵  depuis ce jour, Skyler mène une vie de débauche, et n'a cessé de parcourir les routes en cherchant à refaire sa vie, mais son passé la hante et son frère lui manque beaucoup trop ✵ elle n'est plus en contact avec sa famille adoptive

   
where you belong


   ► Vous devez distraire vos petits voisins pour la soirée. Succès assuré avec :
   1. L’Âge de glace en DVD et des nouilles au ketchup.
   2. Un jeu de rôle et la construction d’une tour en bonbons.
   3. Des Happy Meals, une histoire, et dodo.

   ► Vous auriez pu l’écrire :
   1. « Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite. »
   2. « Les feuilles qu’on foule, un train qui roule, la vie s’écoule. »
   3. « L’homme est un loup pour l’homme. »

   ► Grand repas de famille. Vos grands-parents s’insurgent contre la violence de la jeunesse actuelle. Vous :
   1. Leur assénez que la violence de la jeunesse n'a d'égale que la sénilité des vieux.
   2. Hochez la tête en signe d'approbation.
   3. Leur expliquez que les moyens d'expressions aujourd'hui sont différents de ceux de leur époque.

   ► Votre patron abuse de son autorité. Vous :
   1. Cherchez un autre emploi.
   2. Lui tenez tête.
   3. Un patron ? Quel patron ?

   ► Êtes-vous au cœur de toutes les fêtes ?
   1. Oui.
   2. Non.

   ► Le yoga, vous trouvez ça :
   1. Barbant et soporifique.
   2. Bizarre, voire un peu flippant.
   3. Génial, parfait pour décompresser.

   ► Votre jeu de société préféré :
   1. Le Trivial Pursuit : questions, réponses, culture générale.
   2. La réussite : pas compliqué, portatif.
   3. Le Cranium : le jeu où on peut sculpter, chanter, bref s'exprimer.

   ► Votre film culte...
   1. OSS 117.
   2. Love Actually.
   3. Ocean's 11.

   ► Votre couleur préférée est :
   1. Le rouge.
   2. Le noir.
   3. Le bleu.
   4. Je n'en ai pas vraiment.

   ► Annuleriez-vous vos vacances si une urgence professionnelle survenait ?
   1. Oui.
   2. Non.

   ► Si vous pratiquez un sport collectif, êtes-vous capitaine de votre équipe ?
   1. Oui.
   2. Non.
   


   
Code:
<pris>Kristen Stewart</pris> ✵ skyler a. mikhaïlov

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Ven 2 Jan - 23:43

the story of my life
“Parfois je préfèrerais avoir la corde autour du cou plutôt que de vivre avec le cœur brisé ”


   
Moscou, 1998. Skyler, installée dans le canapé tente de regarder son dessin animé, malgré les hurlements de ses parents et l’agitation de son petit frère. Il est vingt heures, le dîner n’est toujours pas prêt, Roman ne cesse de crier pour attirer l’attention de sa sœur, qui continue d’augmenter le volume de la télévision sans se soucier du reste. Se rendant compte que monter le volume ne servait à rien, Skyler se leva pour se mettre à hurler sur son frère de trois ans, autiste, pour lui ordonner de se taire. Son autisme, elle en avait entendu parler mais ne s’en souvenait plus vraiment. Elle n’y accordait pas grande importance, ne comprenant pas plus que ça l’état psychologique de son frère. Elle savait juste qu’il était différent et qu’il était un peu plus difficile à gérer que les autres, voilà. Du coup, pour elle, Roman n’était qu’un petit frère chiant et bruyant qu’elle s’efforçait de faire taire avant de monter à l’étage pour aller voir ses parents. Svetlana et Sergeï étaient entrain de se disputer violemment dans le bureau de celui-ci, comme très souvent. Seulement, ce soir là, Sky vit son père attraper sa mère par le cou pour la secouer en la traitant de tous les noms, dans une telle rage, que son russe devenait incompréhensible pour la petite fille de huit ans. Entrant dans la pièce, Skyler se jeta sur son père pour lui demander très calmement de laisser sa maman tranquille. Une fois, deux fois… puis elle se retrouva sur les fesses, un peu plus loin. Son père venait de lui mettre un coup en voulant la repousser, s’acharnant toujours sur sa mère qui le frappait pour se défendre. En deux temps, trois mouvements, Skyler fourra sa main dans un tiroir de son père pour y attraper une arme. Fouineuse, la petite avait l’habitude de mettre son nez partout et de jouer avec tout et n’importe quoi, n’ayant pas conscience du danger de ses jouets. Seulement, elle savait parfaitement à quoi ce pistolet servait, l’ayant déjà vu à la télévision. Il faisait du bruit, et allait très vite calmer son père. Skyler attrapait l’arme, pour ensuite s’égosiller afin d’attirer l’attention de son père, braquant l’arme sur lui. En voyant que cela ne fonctionnait pas, Skyler appuya sur la détente.  PAN !. Son père se redressa brusquement avant de s’effondrer, se vidant de son sang sur la moquette du bureau. Svetlana essuya son visage couvert de sang en reprenant son souffle, pour se jeter sur le sol, auprès de son mari. Sky jetait l’arme plus loin, en faisant de grands yeux, ne comprenant pas vraiment ce qu’elle venait de faire.  Skyler Anya Mikhaïlov, huit ans, venait de tuer son père. Roman, dans le salon, ne faisait plus un bruit, et Svetlana restait sans voix, fixant sa fille avec de grands yeux. En voyant la quantité impressionnante de sang, Skyler commençait à paniquer. C’est à ce moment que sa mère la prit dans ses bras, la serrant de toutes ses forces en lui murmurant « Ca va aller, ma chérie. C’est pas grave, maman va arranger ça. Maman va tout arranger. ».

« Sergeï Mikhaïlov, fidèle allié politique et ami du président, a été tué cette nuit à son domicile, d’une balle dans la poitrine. Il semblerait que sa femme, mentalement instable, se soit saisie de l’arme durant une dispute pour tirer sur son mari. ». Irina, la grand-mère des enfants Mikhaïlov, coupa la radio et Sky prit la parole « Mentalement instable ? Ca veut dire quoi ça ? ». Irina, malgré son visage déjà marqué par les années et les soucis d’une longue vie, ne parvint à cacher son embarras face à la question de sa petite fille. Elle lui dit, en lui baisant le front « Rien mon enfant, ne fais pas attention à ce qu’ils disent et va te coucher », Sky soupira mais s’exécuta. Elle se retrouvait chez sa grand-mère,  avec Roman, dans un petit patelin non loin de Moscou. Sa grand-mère était trop vieille pour s’occuper correctement d’eux, et surtout de Roman, qui vivait très mal ce changement de vie. Une maison plus petite, rien pour s’occuper, et plus aucun repère. Il passait son temps à coller sa grande sœur, qui ne pouvait que cesser d’être égoïste en le voyant aussi perdu. C’était la première fois que Sky se préoccupait réellement de Roman, de ses besoins et de ses problèmes. Skyler rendait souvent visite à sa mère, sans son petit frère qui était bien trop petit pour aller la voir. Au bout  de deux ans,  la santé mentale ne cessait d’empirer: sa schizophrénie n’était pas suivie et les gardiens oubliaient de l’emmener à l’infirmerie pour qu’elle prenne son traitement contre ses troubles bipolaires. Sa folie prenait le dessus, à tel point qu’un jour, elle gifla sa fille qui venait lui rendre visite en lui hurlant, alors que les gardiens l’éloignaient « je ne veux plus jamais te revoir, tu m’entends ! Tu es un monstre, tu as ruiné ma vie ! Ne reviens plus ici tu m’entends !!! ». Du haut de ses dix ans, Skyler fut sérieusement affectée par ces paroles.  Svetlana n’eut plus le droit de recevoir la moindre visite. C’était terminé… Trois mois plus tard, la mère de Roman et Skyler se pendait dans sa cellule. Elle avait tué son père, fait emprisonner sa mère qui avait tenté de la sauver en s’accusant à sa place, lui interdisant de dire quoi que ce soit à la police, de ce fait, son état avait empiré et elle était devenu folle… au point de se suicider. C’est à l’enterrement de sa mère que Sky prit conscience de tout ce qu’elle avait fait. Elle avait détruit sa famille, et le monde de son petit frère qui ne comprenait rien à tout ça. Comment allait-elle lui expliquer… comment allait-il réagir en réalisant que sa maman était partie, elle aussi, pour toujours ? Comment gérer l’état de leur grand-mère, qui vieillissait et qui menaçait de quitter ce bas monde à n’importe quel moment tant sa santé était fragile ? Skyler était jeune, mais déjà tourmentée. Elle avait juste voulu sauver sa mère, au final, elle avait tué son père et sa mère… La situation financière empirait, la retraite d’Irina étant maigre et les besoins des enfants grandissants, Sky enchainait les petits boulots pour se faire un peu d’argent. Il lui fallait également s’occuper de son petit frère, qui ne trouvait pas sa place à l’école. Irina tentait tant bien que mal de lui faire la classe à la maison, mais l’autisme de Roman était parfois incontrôlable et la vieille dame était trop fatiguée pour lutter. Devant s’occuper d’absolument tout, et ne recevant aucune aide promise par le président en personne depuis la mort de son père, Skyler commençait à perdre pied. Elle perdait ses cheveux par poignées, se rongeait les ongles jusqu’au sang, ne parvenait pas à fermer l’œil, séchait l’école pour rester avec Roman qui rendait Irina folle, ne parvenait pas non plus à s’alimenter correctement… Elle se retrouvait maigre, affaiblie, la mine basse et une envie de tout abandonner. Tout ce que Sky voulait, c’était pleurer dans les bras de sa mère, trouver du réconfort, de l’amour… Quelqu’un pour lui dire que tout allait s’arranger, qu’elle n’était pas seule… Mais rien de tout ça n’était possible. Il lui fallait rester forte, elle n'avait pas le choix... Au moins pour Roman.

A l’âge de seize ans, Sky retrouva sa grand-mère, devenue complètement sénile, morte dans son lit. Elle était rentrée pile à temps, évitant la vue du corps inanimé d’Irina à son frère. Ce décès fut une sorte de libération pour la jeune fille, qui pouvait enfin respirer. On lui avait juré qu’elle et son frère resteraient ensemble, et iraient dans une famille respectable. Dieu merci, ce fut vrai. Après deux mois de recherche, la famille Tkatchenko accepta d’accueillir Roman et Skyler. Reconnaissante mais mal à l’aise avec cette famille, Skyler était très distante au départ, se contentant d’être polie. Le fils, Nikolaï, l’intimidait et elle ne lui adressait que très rarement la parole. Sky devait s’occuper de son petit frère, et avec les années, elle avait apprit à gérer son autisme. Elle aimait son frère malgré tout, et aimait s’occuper de lui-même si ce n’était jamais de tout repos. « Sky ! Regarde, un papillon ! Un papillon ! ». Skyler, qui arrachait quelques brindilles d’herbe, relevait les yeux vers son frère qui lui tapait sur l’épaule sans s’arrêter une seule seconde, la sortant de ses pensées  « Quoi ? ». Roman levait la tête et sautait pour essayer d’attraper le papillon « Regarde le ! ». Sky cachait le soleil d’une main pour pouvoir regarder le papillon en question « Oui, oui je le vois. Il est beau, il est bleu comme tes yeux. ». « Ahhhh il s’en va ! » hurlait-il surexcité en agitant ses bras. En le pointant du doigt, il continuait de s’exclamer « Sky, fais le rester ! ». La brune regardait en l’air alors que le papillon s’en allait « Il faut le laisser partir. Puis si tu continues à bouger les bras comme ça, tu vas t’envoler toi aussi », lui dit-elle en l’attrapant pour le mettre au sol et le serrer dans ses bras. Chose rare, Roman se débattait un court instant pour jouer, avant de rester dans les bras de sa grande sœur. Roman était tout ce qu’il lui restait, et inversement. Certes, la famille Tkatchenko était gentille avec eux, mais c’était flagrant qu’ils n’étaient pas du même monde et rien ne liaient ces gens avec les deux Mikhaïlov. A la maison, Sky était la seule à pouvoir discuter, toucher, aider ou donner des ordres à son petit frère… C’était difficile parfois, forcément, mais elle y arrivait. Elle savait comment s’y prendre, elle était devenue patiente et indulgente avec lui. Nikolaï tentait de se faire accepter par Roman, et un jour, se retrouvant seul avec lui, il tenta une approche « Roman, tu as besoin d’aide ? ». Il se mit à sa hauteur, sur le sol, pour prendre la maquette d’avion qu’il tentait de construire sans grande motivation. Roman lui arrachait des mains, ne lui accordant même pas un regard et se balançait en cassant tout pour recommencer maintenant qu’il l’avait touché. « Cette pièce elle ne va pas là, mais ici, regarde… », Roman tourna le dos à Nikolaï qui soupirait. Sky, adossée à l’encadrement de la porte du salon souriait « Il ne te laissera pas l’aider, c’est un grand garçon. ». Nikolaï souriait en coin en se redressant « Je sais mais je voulais juste… », Sky secouait la tête « Je vois. Faut pas le prendre mal, il est comme ça… Même avec moi des fois. ». Le jeune homme semblait rassurer, et son envie de se rapprocher de Roman touchait Skyler, qui avait par la même occasion, commencé à vraiment parler avec Nikolaï, arrivant mieux à la cerner. Elle se sentait bien en sa compagnie, il se montrait gentil avec Roman malgré ses réactions agressives et imprévisibles, et même s’il ne semblait pas très avenant, Nik’ était adorable. Avec elle en tout cas.

Quelques mois plus tard, Skyler s’était beaucoup rapprochée de Nikolaï. Peut-être même un peu trop. Ils ne faisaient partie de la même famille que grâce à des papiers, rien de plus. Le hasard fit que le fils Tkatchenko fut attiré par la jeune Mikhaïlov, et vice versa. Un soir, alors que Nikolaï et Skyler discutaient dehors, bouteille à la main, buvant un peu pour se détendre, ils se sautèrent littéralement dessus. Ce premier baiser passionné échangé ne fut que le début d’une relation secrète entre les deux jeunes, qui ne voulaient absolument pas que les parents soient au courant de quoi que ce soit, ou même leurs amis. Ils faisaient comme si de rien n’était durant les repas de famille, se contentant de se montrer complices, mais une fois seuls, ils se lâchaient. Un soir, alors que les époux Tkatchenko étaient de sortie et Roman endormi depuis longtemps, les baisers devinrent caresses et ils se retrouvèrent dans le même lit. L’envie de reproduire l’expérience était très fréquente, et il devenait difficile de ne pas céder à ces pulsions sous le toit des Tkatchenko. Pour tenter d’y remédier et de tirer un trait sur ce qui semblait être une très mauvaise idée, Nikolaï et Skyler se mirent à fréquenter des jeunes de leur âge… « C’était qui cette pétasse ? », demandait Sky en claquant la porte de la chambre de Nikolaï. Il fut secoué d’un rire « Qu’est-ce que ça peut te foutre ? » . Skyler lui attrapait le bras « T’étais obligé de lui rouler des pelles sous mes yeux ? T’as quel âge !? » . Hilare, Nik’ lui répondait en lui pinçant la joue « Oh mais on est jalouse ! On tient à son frère, c’est mignon. » . Skyler retirait violemment la main de Nikolaï et se retenait de lui hurler dessus, énervée par sa connerie  « Moi, jalouse ? Mon frère ? Arrête, je baise pas mon frère moi, mais un étranger. » .  Non, elle ne couchait pas avec son frère. Il n’était qu’un étranger qui était, sur un plan administratif, un frère. Mais ils n’avaient rien à voir l’un avec l’autre, ni de près, ni de loin… Et vu leurs caractères, à part céder à des pulsions naturelles chez de jeunes gens, il ne pouvait rien y avoir de sérieux entre eux. Dieu merci. Après une dispute, ils se réconciliaient donc sur l’oreiller… pour la dernière fois. Depuis qu’ils avaient passé ce petit « pacte » afin de ne plus coucher ensemble, de cesser leurs enfantillages en se rendant jaloux et de tenter de vivre en parfaite harmonie sans que leurs petites coucheries ne viennent tout perturber, leur relation était devenue encore plus étrange. Skyler était triste, Nikolaï l’évitait sous son propre toit, et ils s’arrangeaient pour ne jamais croiser le regard de l’autre. Ils tentaient de ne pas se croiser, et s’il la croisait en serviette dans le couloir, le tombeur qu’il était se retrouvait mal à l’aise. Cette atmosphère était pesante, et Sky préférait se dire qu’ils étaient tout simplement frustrés et qu’il n’était pas question de sentiments. Agée de 21 ans, la jeune femme devait faire face à de nombreux soucis : l’amour, les études, les amis, la situation à la maison avec Nikolaï, jouer la comédie avec les époux Tkatchenko pour rester polie avec des gens qui n’étaient pour elle toujours pas sa famille… mais elle devait faire attention à son petit frère Roman, qui avait besoin d’attention malgré ses 16 ans.  Plus le temps passait, plus Skyler se rendait compte que Roman était la seule personne qui comptait vraiment pour elle. Quoi qu’elle fasse ou qu’elle dise, jamais il ne la jugeait. Il était certes difficile à gérer parfois, lui faisait des peurs bleues…  Malgré son autisme, il était très affectueux avec sa sœur, ce qui surprenait tout le monde. Elle était la seule à pouvoir le calmer pendant ses crises, et il était plus que reconnaissant. Roman était spécial, fatiguant, demandait une attention permanente, mais elle l’aimait plus que tout… Et elle savait qu’elle n’avait besoin de personne d’autre que lui, et que quand elle se retrouverait seule, vieille, malheureuse, il serait toujours là.

« Je m’en vais pas longtemps Romy, si tu as besoin de quelque chose, tu peux quand même me téléphoner. » , Roman, le regard dans le vide hochait la tête en se mordant à plusieurs reprises les lèvres, comme lorsqu’il était inquiet. Elle lui prit les mains « Je reviens dans une petite heure. Je peux pas t’emmener avec moi, mais Nikolaï va jouer avec toi, d’accord ? » . Aucune réponse. Skyler attrapait doucement son menton pour qu’il ne cesse de se balancer et la regarde droit dans les yeux « D’accord, Roman ? Tu es sage, et comme avec Sky, tu obéis. » . Roman lui tendait la main en riant, euphorique, en répétant « D’accord maman, oui maman ! » . Elle frappait dans sa main, signe qu’il avait compris, et lui fit une bise sur le front avant de s’en aller, lui murmurant « Je t’aime ». Il ne lui répondait jamais, ne montrait jamais aucune émotion lorsqu’elle lui disait cela, mais elle savait qu’il comprenait et entendait. Et qu’il l’aimait aussi, mais à sa façon. Sky lui fit signe de se calmer et fit un signe de tête à Nikolaï pour le saluer. Skyler se rendait à l’hôpital pour quelques examens, son hypertension inquiétant tout le monde autour d’elle. Elle détestait les hôpitaux, mais pour son frère, pour ne pas clamser et le laisser seul, elle avait accepté d’aller faire des examens et de se faire traiter, si possible. Alors qu’elle rentrait après deux heures passées à l’hôpital, elle vit par la fenêtre des voitures de polices et la famille Tkatchenko dehors. Elle abandonna la voiture en plein milieu de la route pour courir jusqu’à eux « Qu’est-ce qu’il se passe ? » . La mère de Nikolaï lui dit, en pleurs, « Roman a fait une fugue, il est je ne sais où… ». Immédiatement, le cœur de Skyler se serra et son regard se posa sur Nikolaï. Elle serra les mâchoires et lui fonça dessus, l’attrapant par le col pour le secouer « Espèce de CONNARD ! Je t’avais dit de faire attention à mon frère ! » . Deux policiers durent mettre la jeune femme à l’écart, le temps qu’elle se calme et le temps de pouvoir la rassurer. Elle ne dit mot à ces policiers, et ne faisant absolument pas confiance aux forces de police, se mit à chercher son petit frère elle-même, se rendant dans tous les lieux qui étaient susceptibles de l’amuser ou de l’intriguer. Pendant trois jours, Skyler attendait devant la porte que son frère rentre, ne dormant plus, ne mangeant plus, sortant à pas d’heures, demandant à tout le monde dans la rue s’ils n’avaient pas vu ce jeune garçon… Mais rien. Le quatrième jour, le corps de Roman fut retrouvé dans un lac. Il s’était noyé…  Roman avait une peur bleue de l’eau, et n’avait jamais voulu apprendre à nager. Et il s’était noyé, non loin de la résidence des Tkatchenko. Skyler était peut-être passée à côté, sans s’en rendre compte, laissant son pauvre frère se noyer… Elle aurait pu faire tellement de choses pour éviter ce drame. En apprenant la nouvelle, la jeune russe ne fit rien, n’y croyant pas. Ce n’est qu’au moment d’identifier le corps qu’elle prit conscience que son frère était bel et bien mort. Elle avait peur de voir son frère allongé sur cette table glacée, sans vie, mais elle ne voulait pas le laisser et refuser de le voir. Personne d’autre n’avait été autorisé, la jeune femme refusant catégoriquement que quelqu’un d’autre ne voit son corps. En découvrant son frère ainsi, Skyler se mit à pleurer, laissant les sanglots la secouer avec violence. Elle pleurait bruyamment, luttant pour respirer et ne pas perdre connaissance. Elle ne reconnaissait plus son petit frère… Elle savait que c’était lui, elle avait récupéré sa chaine autour de son cou, elle sentait qu’elle était en face du corps de Roman, mais ce n’était plus lui. Les jambes de la jeune russe avaient lâchées et elle s’était retrouvée à genoux. La tête dans ses mains, elle pleurait comme jamais et avait demandé au médecin légiste de partir. Aux funérailles, Skyler était restée agrippée au cercueil, incapable de le laisser partir.

Il fut impossible à Skyler de pardonner Nikolaï, qu’elle estimait coupable de la mort de son petit frère « Deux heures. Je te fais confiance deux heures, je te demande UNE chose… Veiller sur mon Roman, et quand je reviens, il a disparu et maintenant, il est six pieds sous terre. T’es qu’un connard Nikolaï, et j’espère que toute ta vie tu auras sa mort sur la conscience. » . Sans même lui laisser le temps de répondre, Skyler laissait une note à la famille Tkatchenko pour attraper son sac et s’en aller. Elle détestait cette maison, ces habitants (surtout Nikolaï, mais malheureusement, le quitter lui fit mal au cœur), cette ville, ce pays… Elle n’en pouvait plus. Elle voyait son frère partout, et avait l’impression de le sentir auprès d’elle. Parfois, à l’hôtel miteux où elle séjournait, Skyler pensait entendre son frère l’appeler. Sa vie sans lui était terriblement triste, et le deuil lui semblait impossible à faire. Skyler fit un arrêt en Pologne, et se mit à vivre une vie de débauche. Pas d’études, pas de job, peu d’argent… Et aucune morale. Drogue, sorties jusqu’à pas d’heures, rapports avec de jeunes inconnus… Sky noyait sa peine dans l’alcool, la drogue, et autres excès. Un passage en Bulgarie, en Allemagne, aux Pays-Bas, en France… Bref, Skyler bougeait le plus possible, se promettant à chaque fois qu’elle s’installait dans un nouveau pays d’arrêter ses conneries et de reprendre ses études. La russe tentait de rattraper ses années passées chez elle, cloitrée, à s’occuper de son frère autiste. Elle n’avait jamais vu cela comme un fardeau, mais plutôt comme une façon pour elle de garder le cap, de rester sérieuse et de prendre soin d’elle. Maintenant qu’elle n’a plus rien, a 24 ans, Skyler est rongée par la culpabilité, a posé ses valises à Jersey en Décembre pour terminer ses études de cinéma… Qu’elle ne suit pas très sérieusement.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IΓƩΠƩ

avatar




animal

300 lésions et les rideaux se ferment, 21 grammes pris dans l'atmosphère et tu me verras sourire du seul endroit où je brille. j'ai l'impression d'être là où il faut être, sur ma photo un trou de cigarette et tu me verras sans peine, un soir où la lune est pleine.
Date d'inscription : 02/12/2014
AGE : 25
Messages : 326
Points : 1167
Localisation : JERSEY ISLAND.
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 11:47

rebienvenue la pas beeeeelle

_________________
am I crazy ? am I foolish ? just a little too into you, that's for sure. but your beauty, that's in me makes me forget about your faults, you do no wrong. they say everybody plays the fool, sometimes. and if I got to, I don't mind. I'll be the best damn fool for you ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:12

Je te remercie, homme pas vraiment irrésistible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:14

mes deux moi sont absolument à tomber

_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

This is a story that ive never told I gotta get this off my chest to let it go I need to take back the light inside you stole You're a criminal And you still like you're fraud All the pain and the truth I wear like a battle wound So ashamed so confused, im not broken, or bruised Now im a warrior Now ive got thicker skin Now im a warrior Im stronger than ive ever been And my armor, is made of steel, you cant get it Im a warrior And you can never hurt me again
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 177
Points : 482
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: indisponible pour des nouveaux
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:18

moi j'aime bien son prénom Anya Arrow
ton personnage à l'air trop trop troooop cool god bigluv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 182
Points : 2356
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:23

Anaëe C. Levinson a écrit:
moi j'aime bien son prénom Anya Arrow
ton personnage à l'air trop trop troooop cool god bigluv

+10000000

et non 19 ans ça ne doit pas te mettre un coup de vieux  dead voyons on est encore fraiches, jeunes et pimpantes à cet âge et on le restera jusqu'à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:26

Kay - Le petit Iohannis, ça va, il est mignon tout plein... L'autre en revanche... Il a un truc qui me dérange .

Ana & Coco - Oui moi aussi, mais elle est compliquée mdr. Ohhh merciiiiii vous êtes adorables, j'espère qu'une fois que tout sera terminé, ma Skyler vous plaira . Pour les 19 piges, "pimpante" mouais on va dire ça comme ça mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

This is a story that ive never told I gotta get this off my chest to let it go I need to take back the light inside you stole You're a criminal And you still like you're fraud All the pain and the truth I wear like a battle wound So ashamed so confused, im not broken, or bruised Now im a warrior Now ive got thicker skin Now im a warrior Im stronger than ive ever been And my armor, is made of steel, you cant get it Im a warrior And you can never hurt me again
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 177
Points : 482
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: indisponible pour des nouveaux
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:27

19 ans c'est jeune, je m'approche de plus en plus des 21 moi, donc je peux dire que je suis vieille MOI mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:27

mouaiiiiis c'est pour ça que t'as envie de l’embrasser (je pourri ta fiche, j'aime ça )

MOI JE SUIS JEUUUNE Arrow

_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 182
Points : 2356
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:31

J'ai hâte de voir à quel point elle sera compliqué Je suis certaine qu'elle me plaira ahaha il n'y a aucun doute I love you
Rho tu es pimpante et 21 ans ce n'est pas vieux du tout je l'ai dit on est encore fraiches, jeunes et pimpantes à cet âge et on le restera jusqu'à la fin et c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:33

Quand je pense que je vais avoir 20 ans... Dans ma tête, j'en suis loin parfois et dans ma vie, je suis en mode grosse paumée et tout, comme une lycéenne quoi mdr. Toi Lara t'es une queen, t'es pas vieille t'es géniale c'est tout .

C'est gentil Emy    

C'est plutôt toi qui veut grave qu'il fasse la ventouse avec ma belle brune, avoue . Et jeune... ton frère est jeune, toi, t'es dans l'âge ingrat tu vois, juste avant la vieillesse mdr


> ma fiche est pleine de conneries, j'aime ça xD <
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:41

avoue que tu aimes l'idée tant que j'ai 7 ans dans ma tête j'me sens pas vieille j'm'en fouuus mdr

_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

This is a story that ive never told I gotta get this off my chest to let it go I need to take back the light inside you stole You're a criminal And you still like you're fraud All the pain and the truth I wear like a battle wound So ashamed so confused, im not broken, or bruised Now im a warrior Now ive got thicker skin Now im a warrior Im stronger than ive ever been And my armor, is made of steel, you cant get it Im a warrior And you can never hurt me again
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 177
Points : 482
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: indisponible pour des nouveaux
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 16:42

Skyler A. Mikhaïlov a écrit:
Toi Lara t'es une queen, t'es pas vieille t'es géniale c'est tout .

vient là que je te fasse un gros câlin calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 17:15

Ca fait flipper de lire "7 ans dans ma tête", quand je sais ce que tu penses de Ben et quand je lis ce qu'on se dit sur nos acteurs préférés hein mdr mdr. C'est un "7 ans" assez spécial quand même x)

Mohhhh ma Lara kiss friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 17:19

ça dépend pourquoi des fois j'ai 7 ans, d'autres 15, 18, 30,... 80 mais on s'en fout j'suis jeune quoi qu'il arrive Arrow (c'est pas pour rien que ce smiley : porte mon nom !)

_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HΛDƩS

avatar




animal

Date d'inscription : 02/01/2015
Messages : 49
Points : 268
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Sam 3 Jan - 22:35

On est trop bizarres, ça me dépasse parfois mdr. Ah ouais sur BBN... () c'est devenu ton smiley depuis, il te va bien, j'te vois bien faire ça en regardant des tumblr et tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Dim 4 Jan - 17:29

la folie a vraiment commencé sur BBN dead j'ai jamais fait ça mais je devrais, ça déclencherait peut-être un truc dans ma tête et ça allumerait mon cerveau poussiéreux qui n'a jamais été mis en marche
braaayf comme tu vois j'aime flooder sur ta fiche et je le ferai jusqu'à ce que tu l'aies terminée mdr

_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ΘLYMPIƩΠS

avatar




animal

drunk in the arms of your gorgeous memory, lured in by the lovely way you keep showing up in mystery. if there's a hell for lovers and that's where you're gonna be, I can be hell's lover boy. I keep rolling down through the world to find you, asking all the fakes and the awfully confused why they're smiling big when I go about you, they know I'm crazy enough, I'm desperate enough for you
Date d'inscription : 02/01/2015
AGE : 31
Messages : 299
Points : 1483
woods

Feuille de personnage
DISPONIBILITE RP: open, guys.
LIENS:

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   Lun 12 Jan - 22:43

you can pass !!
hop hop hop, au boulot
Bienvenue à Jersey !  Tu viens de passer l'épreuve de la présentation avec brio, et pour preuve... Te voici validé(e) !    . Bravo mon p'tit, l'aventure commence maintenant.  Suite au test de personnalité, tu intègres la confrérie Hadès (on ne s'en doutait paaas !). Bienvenue chez les ORANGE.  . Voici les clés de ton dortoir, le #1 aile nord.   Tu peux désormais créer ta fiche de liens ici et celle des défis par ici.    Si ce n'est pas déjà fait (non je ne vais pas te taper sur les doigts ), jette un œil au système de points ! C'est important.  Et enfin, amuse toi bien sur LUCKY ONES.    

pauvre petite.... chose ! même Kaïss-coeur-de-pierre ça l'émeut autant d'amour et de tristesse (& lui il est triste bc elle l'aimera jamais au point d'être aussi triste à sa mort... capiche ? ) comme toujours ta fiche est perf, ton perso est perf, tes choix sont perf y'a juste un pitit manque de discernement de sa part mais je mets un poing d'honneur à ce que ça change rapidement
je t'aime, jerk

_________________
j’ai allumé le gaz mais toi t’as pris le feu, même pas de quoi m'brûler la dernière cigarette. dans les flammes dans les chiottes toi t’as jeté mon âme, c’est toi qui as mis le feu oui mais c’est moi qui crame. tu reviendras peut-être comme on revient toujours et mon cœur à la fête en redemandera sans doute, et tu me laisseras comme ça, comme un con sans abri, comme on laisse derrière soi, comme un chien dans la nuit. saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





animal
woods

MessageSujet: Re: skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.   

Revenir en haut Aller en bas
 

skyler ► la provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halte au flood/HS/provocation/etc.
» Provocation en Duel
» UNE PROVOCATION DE RADIO METROPOLE
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» Leave ϟ jaipasdideedetitrealorsjenmetspas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCKY ONES :: JERSEY'S NEAR :: YOUR PAPERS, PLEASE :: YOU CAN PASS-